Notice: Undefined variable: count1 in /home/stephenb/public_html/modules/mod_cssbyitemid/mod_cssbyitemid.php on line 78

Strict Standards: Non-static method modcssbyitemidhelper::cssbyitemid() should not be called statically in /home/stephenb/public_html/modules/mod_cssbyitemid/mod_cssbyitemid.php on line 80

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/stephenb/public_html/modules/mod_cssbyitemid/helper.php on line 59

Martine & Stephen

Batchelor

 

STEPHEN BATCHELOR est un enseignant et écrivain bouddhiste, connu pour son approche laïque et agnostique envers le bouddhisme.  Stephen considère le bouddhisme comme une culture d’éveil qui évolue constamment plutôt qu’un système religieux basé sur des dogmes et des croyances immuables.  En particulier il considère la doctrine de la réincarnation comme faisant partie de la civilisation antique indienne and non intrinsèque à ce que le Buddha enseignait.  Le bouddhisme s’est maintenu pendant 2500 ans grâce à sa capacité à se réinventer selon les besoins des sociétés asiatiques avec lesquelles il a interagi d’une manière créative tout au long de son histoire.  Quand le bouddhisme rencontre la modernité, il entre dans une phase vitale de son développement.  Dans ses écrits, traductions et enseignements, Stephen entreprend une analyse critique du rôle du bouddhisme dans le monde moderne, ce qui lui fait recevoir à la fois des louanges – par ceux qui voient en lui un réformateur, et des condamnations – par ceux qui le qualifie d’hérétique.

Stephen Batchelor est né à Dundee, en Ecosse, en 1953. À 19 ans, en 1972, il arrive à Dharamsala, lieu de résidence du Dalaï-lama, en Inde et commence à étudier le bouddhisme à la Tibetan Library of Works and Archives auprès de Geshe Ngawan Dhargey. Il fut ordonné moine en 1974 et cette année-là fit sa première retraite vipassanaavec S.N. Goenka.  En 1975, il quitte l’Inde pour poursuivre ses études bouddhiques d’abord à l’Institut Tibétain de Rikon, en Suisse, puis au monastère de Tharpa Choeling, sous la direction du Vénérable Geshe Rabten. En 1979 il se rend à Hambourg pour être  le traducteur  de Geshe Thubten Ngawang au Tibetisches Institut.  En 1981 il va en Corée pour pratiquer la méditation zen auprès du Maître Kusan Sunim. Il quittera la Corée en 1984 pour se rendre en pèlerinage au Japon, en Chine et au Tibet.

En 1985, il rend ses vœux et épouse Martine Fages à Hong Kong avant d'intégrer la communauté bouddhiste de Sharpham, dans le Devon, en Angleterre.  Durant les quinze année qui suivirent il fut aumônier des prisons, co-fondateur du Sharpham College for Buddhist Studies and Contemporary Inquiry, en même temps qu'il enseigna au centre vipassana de Gaia House et un peu partout dans le monde.  Depuis 1990 Il fait partie du conseil d’enseignants de Gaia House et depuis 1992 Il est membre du conseil de rédaction du magazine bouddhiste américain Tricycle.

En août 2000, il s'établit en Aquitaine avec sa femme Martine. Il se consacre maintenant à l'écriture, les recherches, la photographie, et à l’art du collage tout en continuant à diriger des retraites de méditation et à enseigner le bouddhisme dans le monde entier. Stephen a plus de dix d'ouvrages en anglais à son actif, dont deux ont été traduits en français, Le Bouddhisme Libéré des Croyances et Versets Jaillis du Centre. Son dernier ouvrage Confession of a Buddhist Atheist sortira prochainement en français au Seuil.

 

Suivre Martine

Suivre Stephen